texte qui défile

Tout-Public

 Nathalie Le Boucher - récit et danse indienne

 Les Fables de La Fontaine

 Vendredi 18 octobre - 20h - La Passerelle - centre social des Vauvettes - Vernouillet


Nombre de fables de La Fontaine sont originaires de l’Inde et c’est un juste retour des choses que la conteuse les raconte en s’appuyant sur la gestuelle de la danse indienne. Elle incarne chaque animal, mime sa marche, ses expressions et ses actions et fait danser les vers du génial auteur qui se déploient dans l’espace autant que dans l’oreille. On voit le moucheron qui fond sur le coup du lion, la grenouille qui enfle à en crever, les yeux exorbités, le lièvre qui se prélasse, la tortue qui, la gueule agrippée à un bâton, s’élève dans les airs...

- À partir de 7 ans
- Durée : 1h
- Entrée libre
- Réservations : 02 37 62 83 32

Nathalie Le Boucher a été formée au théâtre et à la scène pendant 3 ans, sous la direction de Mercédès Tormo, à Tarbes, au sein de la section littéraire et art dramatique au lycée Marie-Curie et de la compagnie semi-professionnelle le Théâtre du Matin.
En 1992, elle part en Inde du sud (Kérala), apprendre le Kathakali, théâtre dansé traditionnel. Elle y séjourne 8 années au cours desquelles tout en suivant l’apprentissage complet du répertoire auprès du maître Fact Mohan, elle danse dans les temples et interprète des personnages masculins et féminins, héroïques, divins, démoniaques ou animaliers. Parallèlement, elle se forme aux techniques de base du Mohiniattam (danse traditionnelle féminine) et élargit sa palette de jeu.
En 1994 elle obtient une bourse d’étude du gouvernement Franco-Indien ICCR et du ministère des affaires étrangères.
En 1996, le conteur Bruno de La Salle l’invite aux Rencontres d’été des conteurs à Vendôme, pour animer un atelier sur la gestuelle. Elle découvre l’art du conte. En 2000, elle rentre en France avec le projet d’intégrer la force expressive du Kathakali à un contexte occidental et de raconter la mythologie indienne. Elle travaille sur l’association de la parole avec le geste et le mouvement. Soutenue dans sa démarche par Bruno de La Salle, elle rejoint Fareinheit 451, atelier de recherche et d’expérimentation sur le conte et les outils du conteur. Elle crée son premier spectacle Assuras avec la collaboration du percussionniste John Boswell. Elle participe à la reprise des 1001 nuits créé par Bruno de La Salle. Elle y chorégraphie et interprète le Combat Magique, accompagnée du percussionniste Bruno Caillat. Peu à peu elle développe un style conté, gestuel et dansé où parole et expression du corps prennent tous deux pleinement leur place dans un jeu intimement lié : une narration totale où le geste illumine le verbe et le récit. Dans ce style qui lui est propre, elle raconte aussi bien la mythologie indienne que les fables de la fontaine et autres récits pour adultes, jeune public ou la petite enfance...
En 2008 elle participe à Méga Nada, création du conteur Bruno de la Salle.
Nathalie Le Boucher continue de danser le Kathakali en Inde mais aussi en France avec les danseurs Kalamandalam Karunakaran ou Michel Lestrehan. Elle enseigne le Kathakali et anime des ateliers destinés à différents corps artistiques ou éducatifs.
Visiter son site



© 2016 Agence Web "Provence Infos" Provence Infos www.conteurs.fr
14048